Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bienvenue! Welcome!

Homewood-St-Maur-des-Foss-s-Mars-1988.jpg
Réception des classes américaines à l'Elysée par le Président Miterrand, 1988

Recherche

Liens

27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 08:39
Devant-NY-avec-les-deux-classes-a-cote-de-la-Statue.jpg

Visite à New York: les deux classes française et américaine
" New York, of course. Je crois que nous avons pris le train pour y aller. Donc nous avons visité la Statue de la Liberté. 

Dans-l-avion-dans-le-chemin-aller-avec-mes-copains.jpg 

Dans l'avion : comme ils sont sages!
Dans un vol il pouvait y avoir jusqu'à quatre classes soit environ 100 enfants, de quoi paniquer les autres passagers!
Sébastien écrit:
" Je me souviens avoir abusé de la gentillesse des hôtesses: j'ai essayé toutes les boissons imaginables sauf l'alcool!
L'arrivée fût moins bonne: j'ai vomi proprement dans un sac Air France . En donnant le sac aux hôtesses, celles-ci m'ont paru satisfaites. Elle m'ont même offert un cadeau: un kit du gentil voyageur avec chaussettes, masque, dentifrice!

Repost 0
Published by Classe Franco Americaine/French American Classes - dans Une page pour vous
commenter cet article
27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 08:16

Sébastien a participé en  1991 à la classe franco-américaine: Ecole Gambetta, Vanves / Atkinson school, Freeport New York



arriv-e-grosse-pointe.jpg
Arrivée de la classe à Freeport, New York
Sébastien écrit:
" Il y avait énormément de monde, de couleurs bleu-blanc-rouge, de bruits, des étoiles américaines, des friandises, du coca-cola. Il y avait des drapeaux français et américains partout. Il y avait aussi beaucoup d'affiches avec des slogans " Welcome". 

    Dans-la-classe-de-l-ecole-americaine-avec-les-casquettes-.jpg

Dans la salle de classe 
"Je dois avouer avoir beaucoup aimé quitter l'école très tôt chaque jour. On avait vraiment l'impression d'avoir de grandes journées où nous avions un grand choix d'activités."
                                                                  Suite/next
Repost 0
Published by Classe Franco Americaine/French American Classes - dans Une page pour vous
commenter cet article
7 janvier 2010 4 07 /01 /janvier /2010 14:05

Hommage à Philippe Seguin

 

La France vient de perdre un homme politique intègre, dévoué à la vérité et à la justice. Mais un aspect de ses intérêts  est inconnu du grand public. Pendant 14 ans, André Girod a travaillé en étroite collaboration avec Philippe Seguin, alors maire d’Epinal, pour l’instauration de l’enseignement d’une langue étrangère dans les écoles primaires d’Epinal. Dés le début des années 80, Seguin a rendu obligatoire l’apprentissage d’une langue au primaire. Il pensait, au résultat obtenu lorsqu’il était lui-même élève, qu’il fallait instaurer un tel projet à un jeune âge. Il s’intéressa particulièrement aux classes franco-américaines et y fit participer près de mille élèves de sa ville. Il pensait qu’il fallait faire passer la France du XXe siècle au XXIe siècle et cela incluait pour les jeunes Français de parler couramment plusieurs langues. Puis avec André Girod, il oeuvra pour ce qu’il avait mis en place dans ses écoles, soit étendu à toutes les écoles de France, ce qui fut fait il y environ quatre ans : enseignement obligatoire d’une langue au niveau primaire. André Girod dans un livre qui paraît à la fin du mois : « classe franco-américaine Back to Back » souligne à plusieurs reprises le rôle  essentiel de Philippe Seguin dans l’aboutissement de ce projet.

André Girod rend hommage au grand pédagogue qu’était Philippe Seguin et regrette la disparition d’un ami sincère.

Repost 0
Published by Classe Franco Americaine/French American Classes - dans Publication: Classes Back to Back - extraits
commenter cet article
31 décembre 2009 4 31 /12 /décembre /2009 14:04

img764
The only line of communication between the children and their families was through letter writing. No phone, no Internet, no E mail! The first letter was sent after the first night. Many were pathetic: homesickness was our problem N°1!

 

See French documents

Repost 0
Published by Classe Franco Americaine/French American Classes - dans Archives: US documents
commenter cet article
24 décembre 2009 4 24 /12 /décembre /2009 11:53

img507

Article written by Michael Klein, our first American Counselor for the ACTFL, National magazine for Teachers of foreign languaues in America. This was the best advertising we could have had!

img509
Article on the first French-American snow class

img728 


img599 

 


Article from the Cedar Rapids Gazette, first city in America to participate in the snow class program 1976

Repost 0
Published by Classe Franco Americaine/French American Classes - dans Archives: US documents
commenter cet article
24 décembre 2009 4 24 /12 /décembre /2009 11:37
img470.jpg


To prepare the children for the snow class experience, saturday morning sessions were organized: French classes, History of France, pratical information about France. The sessions lasted 3 hours and were mandatory for the children and their teacher.
img636
 
The Saturday morning sessions also brought the children together, forming a very homogeneous  class: they were able to help each other when the going was tough in France: new food, sharin
g bedrooms, living together with the French children.

img429.jpg
In 1978, the first snow class from the South side of Chicago participated. They were mixed with a group from Streamwood, North of the City and the white parents from Streamwood had a hard time accepting their children with black children. However in the chalet, kids were kids and the Americans children got together to face the French children. See book" The French-American snow class"

Repost 0
Published by Classe Franco Americaine/French American Classes - dans Archives: US documents
commenter cet article
23 décembre 2009 3 23 /12 /décembre /2009 22:02

img409.jpg

Article from the Cedar Rapids Gazette 1976, first snow class

img819.jpg
Article from the International  Herald Tribune 1977
The program was so new, innovative and in a sense, daring that the local, national, international press became interested in this incredible experience: sending fifth grade children, in the middle of the school year to the Alps to study and ski!!

Suite/next

 
Repost 0
Published by Classe Franco Americaine/French American Classes - dans Archives: US documents
commenter cet article
23 décembre 2009 3 23 /12 /décembre /2009 21:56

img482.jpg

First page of the French-American snow class journal 1978

img483.jpg 

Page 2

img484.jpg 

Page 3

img485.jpg 

Page 4


Lire " Classe de neige franco-américaine" pour comprendre l'origine des classes 

Repost 0
Published by Classe Franco Americaine/French American Classes - dans Archives: US documents
commenter cet article
2 novembre 2009 1 02 /11 /novembre /2009 17:52

" J"ai essayé de lui prouver qu'il y avait 1,6 kms dans un mile et que le compteur était en kilomètres!"
Autre surprise en Amérique: les mesures de longueur, le mile ( équivalent à 1,6 kms). Toutes les distances sont en miles, ce qui semble raccourcir les distances et les compteurs sont en miles, ce qui trompe l'européen qui pense ne pas rouler vite. De plus les limites de vitesse sont plus basses qu'en France. 130 kms sur autoroute maintenant mais 100 kms ( 60 miles) aux Etats-Unis. Alors les dépassements de vitesse sont fréquents lorsque les Français conduisent en Amérique ! Une fois André fut arrêté pour excès de vitesse mais en regardant son permis français, l'agent le laissa repartir sans contravention: les deux étaient nés dans la même ville: Marrakech!

                                                      Suite/next 
Repost 0
Published by Classe Franco Americaine/French American Classes - dans Caricatures USA
commenter cet article
2 novembre 2009 1 02 /11 /novembre /2009 17:37

" Je n'ai pas pu le convaincre que je n'en voulais qu'une copie!"
En 1959, André Girod fut surpris, lorsqu'il voulut acheter le journal du Dimanche, à un gamin, à un coin de rue d' Appleton, Wisconsin. Le vendeur lui tendit ce qui ressemblait à une pile de journaux. Quand André lui dit : " Non, une seule copie!", le gamin répondit: " Mais c'est une seule copie!"
Le journal pesait trois kilogs, mille pages sans être le record détenu par le Chicago Tribune : sept kilogs, deux mille pages! Mais surtout de la publicité : 90%!

Repost 0
Published by Classe Franco Americaine/French American Classes - dans Caricatures USA
commenter cet article