Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue! Welcome!

Homewood-St-Maur-des-Foss-s-Mars-1988.jpg
Réception des classes américaines à l'Elysée par le Président Miterrand, 1988

Recherche

Liens

27 septembre 2009 7 27 /09 /septembre /2009 09:19

Envoi de Anouchka ( Ecole Romain Rolland, Vaux-le-Pénil 77 / Richard school, Grosse Pointe Farms, Michigan, 1989)

Notre arrivée sur place : je m'en souviendrai à vie... Nous avions passé beaucoup de temps à l'aéroport de NY pour prendre notre vol direction Détroit, il était tard, j'étais fatiguée, anxieuse et en même temps excitée d'arriver. Nous sommes decendus du bus, devant un gymnase où il n'y avait qu'une seule personne... Nous sommes entrés dans cette salle et là nous avons entendu un tonnerre de cris et d'applaudissements. Ils nous attendaient tous, il y avait un monde fou, on cherchait notre correspondant des yeux dans cette cohue... La mienne avait un ballon avec mon prénom marqué dessus. M. Desgouges prenait tous nos correspondants un à un pour réunir les paires! J'étais toute timide, je découvrais Margaret et son père, je ne savais rien dire à part "hello" et elle ne savait pas dire grand chose d'autre non plus en français... Ca n'allait pas être simple!




 
 
 
La seconde photo est un de nos déjeuners à l'école de nos correspondants. Tous nos repas étaient une découverte à chaque fois! Dans ma famille américaine on ne mangeait jamais à table tous ensemble, chacun se servait dans le congélateur ou le frigo ce qu'il voulait. Les seuls repas à table étaient ceux du dimanche avec la présence du grand père, après la messe. Le midi pas de cantine! Je me demandais toujours comment on allait manger... La découverte des pizzas américaines fut incroyable! Je me souviens que tous mes copains de classe et moi même on les adorait! C'était plein de fromage, c'était gras et donc très bon!

La photo d'un repas chez des amis de mes parents : une fondue bourguignone! La fondue savoyarde ça n'était pas possible : Maragret poussait des hurlements à chaque fois qu'elle voyait un morceau de fromage français! Ca devenait un jeu à table, au moment du fromage on sortait toujours les plus forts (brie, munster...) pour la faire hurler et la voir se pincer le nez!!
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Classe Franco Americaine/French American Classes - dans Une page pour vous
commenter cet article

commentaires