Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue! Welcome!

Homewood-St-Maur-des-Foss-s-Mars-1988.jpg
Réception des classes américaines à l'Elysée par le Président Miterrand, 1988

Recherche

Liens

31 juillet 2010 6 31 /07 /juillet /2010 16:47

img 341-copie-1

 

Présentation du drapeau de l'Ohio et de l'Illinois par des enfants noirs

 

Dans cet article de mars 1981, le journal souligne la réussite, pour la quatrième année, de la classe franco-américaine. 

A la réception de la Mairie, y assistaient André Girod, fondateur du programme et Nicolas Sarkozy, Conseiller Municipal, administrateur des écoles. Sarkozy était l'interlocuteur d'André Girod pour Neuilly.


Mais en mai 1981 lorsque le fondateur André Girod se rendit à la Mairie de Neuilly pour préparer l'année suivante, la responsable des classes de découvertes, Melle Masquelez, lui répondit que Neuilly mettait fin au programme de la classe franco américaine puisque le fondateur ne pouvait pas leur garantir des classes d'enfants américains blancs et de classe sociale égale à celle des parents de Neuilly. Ce n'était pas la politique de l'ACFA qui souhaitait mélanger niveaux sociaux et races.

Or en 1981, Neuilly avait été apparié avec une classe de Toledo Ohio ( tous blancs) et une classe de Chicago, quartier de Barrack Obama qui était animateur social, ( tous noirs). Des incidents mineurs étaient arrivés entre enfants français et enfants américains dont ceux de Chicago. Les parents qui devaient recevoir les enfants américains pour le dernier long week end avaient déjà montré des réticences à accepter les enfants noirs de Chicago. Rien n'est dit de ces incidents dans le journal. Pourtant devant les plaintes des parents à avoir à héberger des enfants noirs et devant le refus de l'ACFA de garantir des classes d'enfants blancs, la Mairie a préféré annuler le programme pour ne plus avoir des éléments perturbateurs ( comprendre les enfants noirs de Chicago) dans ses écoles et ses classes.

Qui a pris la décision ?

Le Maire, Achille Peretti, l'adjointe à l'enseignement, Me Gorce Franklin ou l'administrateur de écoles, Nicolas Sarkozy ?  Pourtant des enfants noirs avaient déjà été reçus comme le montre l'article de 1976 et rien ne s'était passé. Est-ce l'arrivée de Sarkozy aux écoles qui a changé la donne ?

Question jamais élucidée!

 

Suite : lettre des archives de Neuilly sur Seine


Partager cet article

Repost 0
Published by Classe Franco Americaine/French American Classes - dans classes de Neuilly sur Seine
commenter cet article

commentaires