Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue! Welcome!

Homewood-St-Maur-des-Foss-s-Mars-1988.jpg
Réception des classes américaines à l'Elysée par le Président Miterrand, 1988

Recherche

Liens

4 janvier 2015 7 04 /01 /janvier /2015 10:36

Jamais, depuis des siècles que la grotte des « Jardins de Magali » est occupée au pied de la falaise de Lauris, une autorité, un organisme, un pouvoir quelconque n’avait songé à la confisquer pour régler un litige !

En ce début de l’année 2015, un danger en effet menace cette grotte.

Faits incontestés :

Il y a deux ans ( 2012), le SIVOM ( Compagnie des eaux de Pertuis) a décidé de déplacer les compteurs d’eau de la rue Savonnière et de la rue des Carrelets de l’intérieur des caves à l’extérieur dans la rue pour des raisons pratiques : plus facile à lire. Les raccords entre l’ancien compteur et le nouveau était la responsabilité du SIVOM : suppression des tuyaux en plomb, étanchéité du conduit.
Trois mois après les travaux, des taches suspectes d’humidité sont apparues dans les habitations troglodytiques et dans la grotte supérieure des Jardins de Magali. Alertés par lettre recommandée, les services du SIVOM sont venus vérifier la conduite principale et n’ont relevé aucune anomalie. L’imprégnation d’eau dans le rocher ( safre) qui soutient le quartier continuait d’une manière progressive. Les fuites venaient des raccords installés par le SIVOM des anciens compteurs aux nouveaux. Le SIVOM prétendit que ce n’était plus leur responsabilité, étant donné que le délai d’un mois accordé aux consommateurs pour vérifier les fuites était passé. Or ces fuites ne pouvaient être décelées car l’eau s’infiltrait dans les tranchées creusées dans le safre pour recevoir les nouvelles conduites et s’y imprégnait. Impossible de déceler une malfaçon immédiatement. C’est l’apparition des taches qui alerta les habitants du quartier..
Après de nombreux courriers des habitants du quartier et surtout d’André Girod, une réunion eut lieu et le SIVOM rejeta en bloc les réclamations des habitants du Carrelet.
Devant l’insistance d’André Girod et de trois autres habitants qui constataient les dégâts dans les habitations troglodytiques et dans la grotte des Jardins de Magali, le SIVOM en décembre 2014, par la voix de son directeur, Anthony Vitali, a changé de tactique: dans la lettre ci-dessous, le SIVOM a décidé d’employer des méthodes dignes du gouvernement de Vichy pour la spoliation des Juifs ou de la Mafia de Sicile : menace de confiscation de la propriété, menace de fermeture et de la destruction de la grotte des Jardins de Magasins et arrestation d’André Girod par la police pour tout le tapage qu’il fait pour défendre les droits et intérêts des habitants du quartier du Carrelet.

Lettre :

Sauvons la grotte des " Jardins de Magali"

Partager cet article

Repost 0
Published by Classe Franco Americaine/French American Classes
commenter cet article

commentaires