Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue! Welcome!

Homewood-St-Maur-des-Foss-s-Mars-1988.jpg
Réception des classes américaines à l'Elysée par le Président Miterrand, 1988

Recherche

Liens

4 janvier 2015 7 04 /01 /janvier /2015 10:35

L’opération aurait pu être menée depuis plus d’un an. Mais l’entêtement, l’arrogance, le mépris du client de cette grosse société ( filiale de Vinci) nous oblige à mener une campagne de vérité. Si Anthony Vitali, le Directeur, avait daigné quitter son bureau bunker doré de Pertuis pour venir sur place, une telle menace n’aurait jamais été proférée. Mais c’était trop demander de ce haut fonctionnaire que de rendre visite aux habitants du Quartier du Carrelet.

Nous ne céderons pas devant ce rouleau compresseur qui n’hésite plus à utiliser des méthodes que l’on pensait révolues à notre époque. Cette menace de confiscation, de destruction et de faire appel à une loi pour nous menacer est absolument inadmissible.

La première raison en est que le SIVOM n’est pas propriétaire de la partie supérieure, la Place du Carrelet qui est la responsabilité directe de la Mairie et de la commune. Seule cette administration aurait pu le faire. Mais la Mairie connaît très bien ce lieu et n’a aucune raison de la faire sachant pertinemment que la grotte appartient au terrain du 5 ave Philippe de Girard. De plus le SIVOM n'a même pas de compte pour la parcelle C7 et n'a aucune installation sur le terrain ou dans la grotte! De quel droit Vitali peut-il exiger un titre de propriété quand il ne livre aucun service au propriétaire de cette parcelle?

Pour le Sivom, cette lettre est un abus de pouvoir, une menace et un chantage qui méritent d’être sanctionnés par la justice.

Pour ces raisons, mobilisez-vous pour répondre aux dirigeants du SIVOM, en particulier à Anthony Vitali qui de son bureau veut nous détruire.

Faites part de votre indignation en lui envoyant vos messages à

Email : durance.luberon.regie@wanadoo.fr

Prévenons aussi la presse: la Provence Avignon, Vaucluse matin et FR3 provence.

Pour vos mots d'encouragement et de soutien : jardins.de.magali@gmail.com

Malgré un article dans la Provence, rien n'y fit sinon cette lettre de menace envoyée par Vitali Directeur Sivom
Malgré un article dans la Provence, rien n'y fit sinon cette lettre de menace envoyée par Vitali Directeur Sivom

Malgré un article dans la Provence, rien n'y fit sinon cette lettre de menace envoyée par Vitali Directeur Sivom

Lettre ouverte à Anthony Vitali,

Directeur de la Régie Durance Luberon

 

 

 

Monsieur,

J’ai attendu la fin de la trêve des confiseurs pour  répondre à votre indécent courrier du 15 octobre 2014 mais reçu début décembre 2014.

Cette correspondance est partie d’une simple demande de la part des habitants du quartier du Carrelet  dont moi-même, qui vous a été faite pour vérifier les conduites d’eau entre les anciens compteurs et les nouveaux que vous avez déplacés en automne 2012.  Suite à ces travaux sous votre entière responsabilité, des infiltrations d’eau ont été remarquées dans les parties troglodytiques des habitations de la rue des Carrelets et dans la grotte placée sous la Place du Carrelet directement sous ces canalisations.

Réunions, visites de votre personnel se sont succédées mais en vain.

Votre refus de vérifier ces raccords conduit à cette situation. Vous donnez comme motif que c’est à la charge des consommateurs puisque rien n’a été signalé dans le mois suivant la fin des travaux. Mais les factures explosaient passant de 15 m3 à 157 m3 pour l’une. «  Fermez les robinets » raillaient vos représentants.

A la suite d’un article de presse ( La Provence  du 12 octobre 2014), vous m’avez envoyé une lettre que je considère comme grotesque et menaçante. Prétextant une loi, vous avez utilisé une méthode digne de Vichy pour la spoliation des Juifs et de la mafia pour intimider les récalcitrants.

Vous n’avez pas le droit de réclamer un titre de propriété ( sous menace d’expulsion et de destruction) pour un terrain dont le Sivom n’est pas propriétaire. Cette loi aurait dû être rappelée et son droit exercé par la Mairie de Lauris et non par le Sivom.

Sa seule utilisation a été de me faire peur et de me faire rentrer dans le rang des soumis devant le rouleur compresseur d’une grande société que vous représentez.  Vous avez eu tort !

J’ai donc décidé de lutter à armes égales avec vous en rendant publiques votre lettre et ma réponse. Le dossier complet est mis sur Internet et je fais appel aux milliers de visiteurs qui sont venus «  dans cette cave réalisée sous le domaine public » et  que vous «  ordonné sans indemnité la suppression de cette cave ( sa destruction) et de déférer l’auteur des infractions à la police de la conservation du domaine public devant la juridiction judiciaire ».

Si vous aviez daigné sortir de votre bureau bunker doré de Pertuis pour rendre visite aux habitants du quartier du Carrelet et visiter «  cette cave », vous n’auriez jamais envoyé un courrier aussi grotesque et ubuesque.

Mais mon combat continue jusqu’à la révision demandée depuis le début des raccords entre anciens et nouveaux compteurs, sources des fuites.

Salutations.

André Girod

 

Un peu d'humour à la Charlie Hebdo! La grotte de Lscaux et le sivom!

Un peu d'humour à la Charlie Hebdo! La grotte de Lscaux et le sivom!

Partager cet article

Repost 0
Published by Classe Franco Americaine/French American Classes
commenter cet article

commentaires